DARLA

Marque française de vêtements et d'accessoires vegan et zéro déchet

retrouve nous sur Instagram !
Follow us

Juliette, créatrice de DARLA

Juliette, créatrice de DARLA

Darla, est une marque de vêtements et d’accessoires aux valeurs multiples et singulières : vegan, zéro déchet, slow fashion et circuit court ! Pour mieux comprendre les engagements de la marque, une présentation de Juliette la créatrice est indispensable. 

Le parcours de Juliette 

Après l’obtention de son baccalauréat, Juliette s’est lancée dans des études de communication. Ne trouvant pas de travail dans ce secteur, elle commence à travailler dans le prêt-à-porter. 

D’abord vendeuse pendant 8 ans et responsable de magasin pendant 2 ans, elle finit par réaliser une reconversion professionnelle en 2010 pour devenir modéliste.

C’est en 2011 qu’elle obtient le titre de modéliste série du vêtement de l’A.I.C.P, Paris (Ecole supérieure Internationale des modélistes du vêtement, méthode Vauclair – Darroux)

En octobre 2012, Juliette crée l’atelier de confection « LE LABO RÉTRO ». Jusqu’à la fin 2013 elle se consacre à la confection sur mesure. 
Et c’est en novembre 2013 qu’elle lance DARLA, marque de prêt-à-porter féminin. 

L’ensemble de ta collection est-il confectionné par tes dix doigts ?

Oui, entièrement. Le métier de modéliste requiert des compétences techniques acquises au cours de ma formation professionnelle. Nous comparons souvent le métier de modéliste à celui d’architecte. Il y a des règles strictes à respecter pour le bien aller d’un vêtement exactement comme pour qu’une maison tienne debout. C’est un métier de précision qui demande aussi une prédisposition pour la projection en 3D.

Un corps est un volume en 3D. La concrétisation sur papier, sur carton ou autres supports autrement appelée patronnage est en 2D.

La ou le modéliste doit être capable de réaliser la gradation. Cette étape qui ne concerne que le prêt-à-porter est indispensable pour les évolutions de tailles. Une fois le prototype validé (1 seule taille en référence), il faut pouvoir descendre ou monter en taille.

De nos jours, la plupart des ateliers sont équipés en logiciels, matériel à digitaliser, traceurs, tapis de coupe et en personnel formé pour réaliser la gradation, le patronnage et la coupe.

Moi je fais tout à la main. C’est plus long mais c’est une de mes étapes préférées.

Pour résumer, j’interviens à tous les niveaux de la confection des vêtements et des accessoires DARLA :

prototypage / réglages / gradation / patronnage / coupe / montage.

 

Comment est née DARLA ?

Le nom DARLA m’est venu sans réflexion particulière mais si vous vouliez y trouver une explication, il y a ce verbe Dar qu’ont en commun le portugais et l’espagnol qui signifie Donner.

Ce qui est certain, c’est que la marque DARLA est née de cette envie de donner du sens aux vêtements.

Quelques années auparavant, j’ai ressenti ce besoin de changer ma façon de consommer. Etais-je la seule à vouloir sincèrement évoluer vers plus d’authenticité ? Je me suis aperçue que d’autres, étonnement beaucoup, étaient aussi en quête de sens.

L’opportunité était là, de revenir à l’essentiel, d’être une consommatrice raisonnable et respectueuse des gens, des animaux et de l’environnement.

Acteur de la filière textile, je devais également réfléchir à mon positionnement économique et moral.

Je pense que l’industrie textile est à bout de souffle. Le constat est alarmant. Impossible pour moi de continuer à soutenir ce modèle dysfonctionnel.

Il y a 4 valeurs autour desquelles DARLA gravite :

1)zero waste (zéro déchet) parce que recycler est un des enjeux majeurs de la filière

2) slow fashion (mode lente) parce qu’il est temps d’en finir avec les dérives de la fast fashion

3) circuit court parce que travailler avec des partenaires proches de nous réduit considérablement notre empreinte carbone

4) vegan clothes (vêtements véganes) parce que l’élevage intensif fait partie des industries les plus polluantes au monde et que la compassion doit s’étendre à tous les êtres vivants.

Quelles difficultés rencontres-tu au quotidien ?

Concernant la partie technique et création, travailler seule durant la phase de lancement sur la conception des modèles ne m’a posé aucun problème.

Maintenant que les commandes sont là, j’ai clairement besoin d’une personne supplémentaire. L’atelier est organisé pour l’accueillir.

Un entreprise qui se lance aura toujours besoin d’aide extérieure donc pour ce qui est du développement de la marque, je souhaiterais lever des fonds afin de financer les campagnes publicitaires régionales et internationales via les réseaux sociaux.

Les premiers retours sont très encourageants, les gens ont envie de se mobiliser et la collection plaît beaucoup.

Actuellement, les articles sont vendus uniquement en ligne via le site. Cette gestion du stock, des ventes, des envois est parfaitement adaptée à mon modèle de production.

Cependant, j’aimerais agrandir le réseau de distribution en proposant la collection en boutique. Les clients sont très réceptifs lorsque l’on parle de production locale, cela a du sens pour eux et nous, nous valorisons notre implantation et notre savoir-faire.

Retrouvez les articles DARLA

Maintenant que vous en savez plus sur Juliette, venez découvrir l’ensemble de la collection DARLA !

Rendez-vous sur notre site internet et commencez dès aujourd’hui à afficher vos engagements en adoptant des produits made in France mais surtout respectueux de notre environnement.  

No Comments

Post A Comment